Le marketing d’influence selon CRUSH, pour préparer l’après confinement imposé par la crise du COVID-19.

vignette video camping

Pour découvrir directement nos idées par secteur, cliquer sur l'un des liens ci-dessous:

Chez CRUSH, on est tous en télétravail, ça, on l’a déjà dit le mois dernier. Au début, on travaillait surtout sur des opérations commandées avant tout ce bazar. On en affinait d’autres pour la suite, on agrégeait les résultats d’autres que l’on était en train de clôturer. Et puis, il y a eu des annulations, des reports, et surtout des doutes de la part de certains de nos clients… légitimes, logiques. Et puis il y a eu de nouvelles demandes, émanant d’annonceurs qui, malgré cette crise sans précédent, liée au COVID-19, qui touche absolument tout le monde, ont décidé de prendre le taureau par les cornes et d’anticiper la sortie de crise. Nous avons répondu présent, bien évidemment!

Ce qui nous anime chez CRUSH, c’est la créativité. Chacune de nos opérations est unique, car chaque client a un contexte, des objectifs, et des ambitions qui lui sont propres. Cependant, ce qui saute aux yeux c’est que dans le cas présent, le contexte, à quelque chose prêt, sera le même pour tout le monde : accompagner la sortie de crise, l'après confinement.

Le marketing d’influence chez CRUSH consiste à mettre en place des opérations de communication principalement sur Instagram en collaboration avec des influenceurs. (les raisons du choix de se focaliser sur Instagram sont à lire ici). Alors même si de notre côté, au quotidien, on se creuse les méninges (même pendant le confinement) pour trouver des concepts inédits, on tenait à partager quelques réflexions génériques pouvant s’appliquer à plus d’un secteur professionnel :

Tourisme:

Commençons par le tourisme, durement touché dès le départ de la crise, et plus précisément l’hôtellerie de plein air : un secteur que nous connaissons bien car y opérant depuis plusieurs années. Imaginons une sélection d’influenceurs voyageurs, baroudeurs, tous réunis dans un de ces établissements, et leur faire profiter de tous les services d’un camping… Stories, live et posts seraient de magnifiques témoins du bon temps passé sur place et de leurs superbes vacances ! Et mais… ça me rappelle quelque chose : et hop ! Une vidéo CRUSH qui parle de ce concept !

Restauration:

Autre secteur : Les restaurants. Fermés du jour au lendemain, stop ; tout s’arrête. Par contre, après, tous rouvrirons en même temps ! Communiquer sera essentiel, ça l’est même déjà : préparer l’après, dès maintenant. Faire venir une influence dans son restaurant ? Ok, mais on en voit tous les jours. Imaginons un vrai partenariat, une influenceuse elle-même chef, ou juste passionnée de gastronomie. Imaginons trouver celle qui sera suffisamment inventive et curieuse pour concevoir une recette qui s’intègrerait parfaitement dans la carte, mais avec sa “touche”. Double impact : elle-même communique auprès de sa communauté sur la préparation de la recette, le restaurant l’affiche haut en couleurs sur sa carte, et sur ces réseaux. Une belle visibilité !

Associatif / Caritatif:

La marketing d’influence peut-il être engagé ? Absolument ! Les acteurs de l’associatif et du caritatif ont même toutes les chances de trouver écho auprès des communautés sociales digitales qui voient naître de plus en plus d’actions en ce sens. Reste ensuite à trouver les influenceurs qui seront pertinents et légitimes pour diffuser le message d’une façon innovante, pour promouvoir une campagne de dons par exemple ! Nous, les idées, on en a 😉

E-Commerce:

On a beaucoup parlé du commerce en ligne pendant ce confinement… alors oui, certains arrivent à maintenir une activité, à condition de scrupuleusement mettre en place de nouveaux process, ne serait-ce que pour protéger leurs salariés, et bien évidemment tous les acteurs de la chaîne logistique. Quoiqu’il en soit, la baisse d’activité est là aussi incontournable. Imaginons un site e-commerce spécialisé dans les bijoux artisanaux. Une belle opération pourrait consister à dénicher une influenceuse, elle-même aficionado des bijoux faits-maison, et imaginer une jolie collaboration : l’influenceuse irait visiter l’atelier, s’en imprégner, pour co-concevoir un modèle qui serait exclusivement mis en vente sur le site de la marque. Là encore double impact, réel partenariat, et notion d’exclusivité dont raffolent les réseaux sociaux. Sans oublier la notion de co-création qui nous est chère… on fait mieux ensemble que chacun dans notre coin.

Les exemples de secteurs d’activités compatibles avec le marketing d’influence ne manquent pas. Les opérations que l’on voit tous les jours sur nos réseaux personnels en sont la preuve. Cependant, le simple placement de produit ne suffit plus. C’est même le fondement de la création de l’agence CRUSH : une opération avec un influenceur doit être légitime et authentique. Vous mettre à disposition un fichier Excel afin d’envoyer une pile de colis à des influenceuses qui auront toutes le même code promo à partager est même l’opposé de notre conception du marketing d’influence. Créativité, adaptabilité, singularité, authenticité, légitimité… voici nos valeurs (bon, et pas mal de second degré, hein Jeff).

D'ailleurs, nous avons aussi écrit un article sur comment être accompagné par une agence pour sa stratégie de marque sur Instagram sur notre blog.

C’était juste un puzzle de mots et de pensées, que le business français reparte en paix !

Le Duc, en confinement